Être Business Manager au sein de TRSb Groupe
15 février 2021
Quelles actions contre la pollution numérique ?
18 mars 2021

Portait collaborateur – Bertrand Cochet

Bertrand Cochet est le responsable du Design d’Expérience au sein de Vahumana, agence digitale de TRSb Groupe. Cependant, aujourd’hui, c’est son activité d’intervenant dans les écoles que nous mettons en valeur. Il nous raconte…


L’enseignement, une forme de réciprocité

Depuis 2014, j’interviens auprès d’étudiants et d’étudiantes pour des cours dédiés à l’UX design et la création numérique.

J’ai commencé à l’Université de Lyon dans un master 2. Maintenant, j’interviens également à l’EFAP.

Les profils sont très variés, cela va de développeurs à graphistes. C’est très intéressant de mixer les deux. En effet, après plusieurs années de travail en agence, je me suis rendu compte que souvent, les directeurs artistiques ont encore du mal à travailler avec les développeurs et vice-versa. Ils ne font pas le même métier, ce qui rend complexe la compréhension des contraintes de chacun·e. Mon rôle, c’est de leur donner les clés pour communiquer, pour mieux appréhender leurs tâches respectives..

Ce qui me plaît, c’est de rendre un peu de ce que j’ai appris. Cette activité est finalement assez similaire de mon travail au sein de l’agence : quand je travaille avec des clients sur des problématiques UX, je ne délivre pas juste une expertise mais aussi des clés de compréhension.

En école, j’accompagne de nouvelles générations pour les préparer au mieux à leur arrivée en entreprise.

La particularité de LDLC

En plus de ces enseignements « classiques » (même si je privilégie au maximum la pratique à la théorie), je travaille également avec LDLC depuis 5 ans. Il s’agit d’une entreprise d’assemblage informatique et ils ont créé une école qui forme au développement, dans le but d’aider des jeunes et des moins jeunes, en rupture avec le système scolaire habituel…

« Mon but, c’est de faire circuler la connaissance »

C’est vraiment une expérience complétement différente car je suis en face de personnes qui n’aiment ni l’école, ni apprendre. Il faut du coup réinventer la manière de leur transmettre.

La première année n’a pas été facile, mais c’est vraiment fascinant et j’adore l’échange qui s’instaure entre les étudiant·e·s et moi. C’est l’apprentissage réciproque. D’ailleurs, j’ai reçu il y a quelques mois un mail d’un des étudiants qui était en rupture complète avec l’école. Il venait de finir son cursus chez LDLC et m’annonçait qu’il se lançait dans des études de Master !

Quels avantages pour toi ?

Evidemment, cela nous permet de capitaliser pour de futures embauches et repérer les talents au plus tôt.

D’ailleurs, c’est toujours sympa de recroiser des profils rencontrés dans les salles de classe lors de recrutement. Cela crée une belle communauté. Mais ce n’est pas ce qui me motive le plus.

Je prends beaucoup de plaisir à enseigner. Même au sein des équipes, je suis du coup en mesure de présenter de nouveaux outils, de faire des mini formations. J’apprends tous les jours dans mon métier et grâce à l’enseignement.

C’est une activité extrêmement valorisable et valorisante. Mon but, c’est de faire circuler la connaissance. Les retransmettre, ce n’est pas anodin. C’est un réel exercice qui m’aide chaque jour dans mon métier : pour présenter en terme simple les projets aux interlocuteurs et expliquer aux clients.

Je n’imagine pas arrêter de sitôt !

EnglishFrenchPortuguese